Dans la famille des itinéraires valaisans à l’appellation « sud-américaine », il faut, en premier lieu, citer feu le célèbre « Brazilian », usé jusqu’à la corde et, aujourd’hui, décapité par l’interdiction faite aux bikes de traverser le vallon de Réchy. Pour pallier à la sur fréquentation de sa période glorieuse, certains avaient déjà choisi de s’attacher les services de son lointain cousin « Bolivian ». Plus secret, plus authentique, plus velu aussi, il fait toujours le bonheur des adeptes de bike insolite, plus confidentiel, mais aussi plus exigeant.

D’autres, au contraire, ont opté pour contourner le « problème » posé par l’interdiction au plus court, en démarrant de la limite supérieure du vallon de Réchy, la cabane des Becs de Bosson, et en passant par le versant « Hérens » de la Pointe de Tsavolire, pour mette à profit certains tronçons du « Maurice Zermatten » et rejoindre Nax puis la vallée du Rhône à flanc de coteau. Cet itinéraire bis, appelé « Argentinian », cousin germain de l’épilé(e) « Brazilian », est peu à peu devenu son pendant officiel pour tous les bikers respectueux de la loi. Et il y en plus que ce que l’on pourrait penser…

Au final, « dentro » o « fuera » (le vallon de Réchy), peu importe par où passe le chemin, tant que ça reste un chemin sud-américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.