Pourquoi toujours vouloir aller chercher loin ce que l’on tous les jours sous son nez. C’est juste en face de chez moi, je le vois chaque matin en me levant et ses deux versants fourmillent de chemins gratifiants. Le col de Mille est en passe de devenir « LE » spot qu’on fréquente le plus régulièrement. Parfois parce que sa proximité nous offre la souplesse horaire nécessaire à un emploi du temps exigeant. Parfois parce qu’il permet de partager un de ses sentiers avec un ami « biker » de passage. Souvent parce qu’une saison de VTT sans « Half » ou « Full » Mille ne serait pas vraiment une saison de VTT. Mais, aujourd’hui, jour de Fête Nationale, rien de tout ça. Juste l’attrait d’un nouveau chemin encore jamais roulé.

A notre menu du 1er août, pas de brunch à la ferme, mais la plongée de Servay, via Mortay et Momin, dans le tortueux torrent de Versegères, histoire de rajouter une option supplémentaire à un spot qui en compte déjà bon nombre de quasi « mythiques ».

Mille-Momin, un petit toboggan turbulent qui a vraiment tout d’un grand !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.