Cette semaine, notre indien estival et tenace s’est sérieusement fait bousculer par son glacial cousin sibérien. Dans les bagages de ce continental boréal, à défaut de véritable humidité, une bonne grosse poche d’air glacial. Pas vraiment de quoi se mettre au régime sans selle, juste matière à sérieusement adapter sa tenue à des conditions enfin de saison.

« L’envie d’avoir envie ».

Si le (pas vraiment) regretté Jean-Philippe Smet « Hollyday » avait su faire autre chose que boire et chanter, c’est sûrement à propos de vélo qu’il aurait pu écrire cette phrase pleine d’à propos. En effet, une fois les gambettes convaincues qu’elles peuvent aussi fonctionner dans un air proche du zéro degré et les mimines décidées à empoigner ce cintre qui n’attend qu’à être diriger, la tête retrouve très vite l’envie d’avoir envie.
Envie de respirer, envie d’admirer, envie de partager, envie de « pulser », envie de pédaler, envie de piloter…
Envie de rouler, tout simplement.