Avant l’hiver, c’est pas l’hiver ! Et après l’hiver, c’est … directement l’été.

Alors, pour espérer chausser ses skis avant la mi-janvier, il faut, soit y être professionnellement obligé, soit aller chercher la neige loin des Alpes. Ceci dit, la première tempête hivernale ayant parfaitement respecté ce timing désormais bien établi, il était (enfin) temps de reprendre les bonnes habitudes du « vendredi sur les skis » et aller tracer quelques arabesques de neige fraîche sur les hauteurs d’Ovronnaz.

Bonne pioche ! Après une semaine de régime polaire, le flanc nord du massif du Chavalard était encore en parfaites conditions, malgré certains secteurs beaucoup « travaillés » par Maître Eole. Un premier gros kilomètre de D+ pour entamer (tardivement) une saison de ski qui devra encore voir défiler quelques dépressions bien chargées pour postuler au titre d’hiver à part entière. En effet, si les conditions sont actuellement excellentes, l’épaisseur du manteau neigeux est encore largement perfectible, même au-dessus des 2’000 mètres et dans les Alpes Bernoises, réputées pour être souvent bien servies quand le mauvais temps arrive plein Nord, comme c’était le cas avec Egon, en fin de semaine passée.

Petit à petit, l’hiver fait son nid … et nous, du coup, un Petit Château.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer