Saison touristique et disponibilité pour aller rouler, ne font pas forcément bon ménage, en particulier, pour ceux qui travaillent de ce secteur. Du coup, au lieu de partir découvrir de nouveaux chemins transalpins, on trace et retrace joyeusement les sentes locales, en multipliant les sorties courtes et proches de nos bases. Jour de fête nationale ou pas, nous n’avons pas déroger à cette règle, mais juste choisi un des plus beaux itinéraires que la vallée offre, tout en « singles » et en « haut-bas » joueurs, le désormais célèbre « Half Mile ».

Une superbe sortie, d’abord aux allures de « Brexit ». Aussi « foggy », humide et fraîche que la banlieue nord de Londres un « pauvre » jour de novembre, puis de plus en plus « Valexit », au fur et à mesure que le vaillant soleil du Vieux-Pays s’est activé pour assécher cette masse d’air trop « british » pour mériter de survivre en Valais. Et même si, au final, l’astre du jour n’a pas eu vraiment le temps de drainer un sol parfois gorgé d’eau, la succession de sentiers sinuant sur versant nord du Col de Mille reste un met de choix à déguster pour un premier août, même au prix d’un ré crépissage quasi intégral.