Décidément, ces canadiens n’en finiront jamais de me bluffer.
Un « Cloudraker », en juin, après l’hiver le plus généreux que l’on ait connu depuis vingt ans au moins.

Unbelievable ! You rock, guys !