Ce qui a changé en une semaine ? Presque rien et à peu près tout. Les « British » ont dit « bye-bye » à l’Eurocrasse, à ne pas confondre avec son charmante cousine, l’Eurocratie. Le soleil a retrouvé le chemin qui mène aux Alpes et les températures ont gagné entre 20 et 25 degrés. De l’hiver à rallonges nous sommes directement passés à l’été caniculaire avec, comme première conséquence heureuse, un manteau neigeux récalcitrant qui s’est mis à reculer à la vitesse grand V, nous permettant (enfin) de monter d’un étage pour aller rouler au-dessus des 2’200/2’400 mètres.

Privés de réjouissances depuis de trop longs mois, nous nous sommes directement jetés sur notre dessert préféré. Ce superbe alpage « haut-valaisan » posé sur son panoramique plateau surplombant la plaine du Rhône et sa kyrielle de chemins ou de « wanderweg » le reliant à Montana, Loèche et Varen. Quel bonheur de retrouver la chaleur et les tracés déjà poussiéreux de nos meilleurs amis reliant le « Bas » au « Haut » à travers ce dédale de forêts de conifères et de pâturages d’altitude, éclatants de verdeur sous un ciel enfin radieux.

Quand la première Varner est bouclée, c’est que la (vraie) saison de VTT est lancée !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer