Du nouveau sur Alpavista. Une rando inattendue en ce mois de février. Une destination jamais relatée au gré des multiples commentaires décalés de Steph.
Mais oui, ça existe encore et, ce 6 février, deux participants aux habituelles randonnées de fin de semaine, avons décidé de privilégier une destination opposée, presque à la frontière de la Hollandie.
Passé le parking de la Caffe, avec ses autocars ou camping-cars de randonneurs, ainsi que la cohorte des « collants-pipettes » ayant fini de ronger leur frein en ville, nous découvrons d’autres stakanovistes de la verticalité au col de la Forclaz.
Mais, fort heureusement, tous se dirigent vers la grande classique de la région « Le Bonhomme de Bovine, voisin de la Ponte Ronde.
Au passage du premier col, nous optons pour une pente nord tablant sur une possible neige non transformée par le redoux quasi printanier ou le foehn.

Bonne pioche !
C’est en solitaires que nous entamons une montée soutenue en forêt, direction « les Prélayes », du nom de ce balcon naturel suspendu au dessus de Martigny, face à une autre classique, le Mont de l’Arpille.
Mais surtout, merveilleuse surprise, une couche conséquente de neige poudreuse borde la trace et nous décourage d’en dessiner une autre, moins « patrouille ».
A l’entrée de la forêt, la quantité de neige récemment tombée est impressionnante et nous promet une descente réjouissante entre les sapins ou autres mélèzes centenaires.
La sortie sur la crête menant à l’alpage des Prélayes vaut à elle seule le déplacement: un panorama splendide sur la vallée du Rhône, bien au-delà de la Fava, où crapahute le reste de l’équipe au soleil de Pointet.
Plus de forêt, mais l’altitude aidant, encore une sacrée couche de poudre, dans des paysages plus austères, balayées par les vents violents de la dernière tempête dessine des arabesques autour des bâtiments ou sur les crêtes dénudées.
Finalement, sans basket, nous interrompons notre ascension 100m sous la croix des Prélayes, pour entamer une descente d’anthologie.
Si vous avez 2 ou 3 heures devant vous et que vous cherchez une rando-sécurité, optez pour un bon exercice physique à la découverte des Prélayes.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer