Mettant à profit le « pont » de l’Immaculée Conception, mal nommée mais néanmoins fériée, mardi 8, en terre catholique, nous poursuivons nos visites des différents « petits » domaines skiables, préparés et encore provisoirement désertés par les skieurs « mécanisés ». Après la Creusaz et la Breya, nous persévérons dans les « A », avec Ovronnaz, pour un triple « AAA » qui ne qualifie en aucun cas l’épaisseur d’un manteau neigeux de plus en plus rachitique, mais l’excellente préparation d’avant saison dont les pistes que nous avons successivement visitées, ont fait l’objet.

Nos 1’100 mètres de D+ du jour se sont scindés en deux parties bien distinctes. Les 600 premiers, jusqu’à Petit Pré, ont été faits d’ombre, de froid, de glace et de déclivité, alors que les 500 suivants, en direction de Tsantonnaire, ont fait la part belle au soleil, à la douceur, à la neige transformée et à un profil agréablement vallonné. Deux étapes d’ascension pour une nouvelle descente, sur pistes, bien préparées, mais au revêtement localement très fin et, avec la perte d’altitude, de plus en plus verglacé. Sans nouvelles chutes de neige durant les jours prochain, un nouvel épisode de « boulevard du crime » est d’ors et déjà programmé pour les vacances de fin d’année, avec des conditions aussi minimales et la forte fréquentation annoncée.

Tant pis, au pire, on ressortira les bikes !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer