Classique de printemps par excellence, cet itinéraire de la rive droite cumule toutes les caractéristiques qui permettent habituellement de monter d’un cran, de passer du VTT à mi-coteau à celui de moyenne montagne. Son adret bien exposé, son « top » raisonnable et son revêtement bien drainant en font généralement un incontournable des mois de mai ou de juin. La fin du printemps n’est désormais plus qu’un lointain souvenir, mais ce beau tracé regorgeant de chemins, semblait encore, à priori, parfaitement « bikable », malgré une première incursion hivernale, le week-end passé. Du coup, nous avons simplement choisi de le reconvertir de printanier en automnal et d’aller profiter de radieux samedi d’octobre sur les hauteurs de son versant béni.

Quelle magnifique idée !
Un soleil radieux, une douceur étonnante malgré l’altitude et une nature proposant sa plus belle palette de couleurs automnales. Toutes les conditions étaient réunies pour faire de cette journée un pur moment de bonheur, avec juste un peu de sueur pour nous rappeler qu’il y avait aussi quelques « bugnes » à gravir, un peu d’adrénaline pour nous suggérer qu’il y avait encore quelques lacets à gérer ou quelques cassures à avaler, et un peu de poussière pour nous dire, une fois encore, comme c’est gratifiant quand le chemin est partagé.

2 Réponses

  1. randonneuse

    Les arbustes rouges sont des “Cotinus Coggygria” ou arbre à perruques, rare endroit, le seul en Suisse, paraît-il, où on peut les trouver à l’état sauvage. En froissant les feuilles, elles dégagent une odeur qui rappelle l’eucalyptus.
    A part ça, je regarde souvent votre site pour m’inspirer de balades à pied et à photos dont j’apprécie autant l’esthétique que les commentaires :)
    Bonne fin de saison ! et allez savoir … si l’hiver ne revenait pas ?

    • Steph

      Salut randonneuse,

      Internet est vraiment formidable ! Ma légende de photo, sous forme de question, était un peu une bouteille à la mer. Je n’aurais pas parier un crampon d’une roue de vélo qu’un (ou une) érudit(e) en botanique prenne la peine de me répondre.
      Merci beaucoup. Je mourrai un peu moins con. :-)
      Bonne fin de saison à toi aussi, et qui sait, peut-être, au plaisir de te croiser au détour d’un chemin de ce beau pays.