Retour sur nos terres, enterrement de vie de garçon et dégustation de produits du terroir, notre premier week-end « post BC » avait un petit goût légèrement terreux. Au rendez-vous de ce dix du dix, une belle brochette de fines gâchettes « belgo-genevo-valaisannes », réunies autour de l’ami François pour fêter son tout prochain changement de statut marital, en partageant avec lui quelques divins chemins suivis de quelques délicieux nectars.
Passer, en quelques jours, de Wade Simmons à François Crucifix, la transition était d’envergure, mais l’ambiance pas moins joyeuse pour autant. Les légendes se succèdent, mais, malgré ce qui les sépare, elles savent rester « terre à terre » quand il s’agit de partager de bons moments.

Jamais notre habituel « tour du barrage » ne nous avait vu si tard dans la saison et avec une aussi forte participation, bigarrée, volontaire et rieuse. Un grand moment de VTT avant un grand moment de fraternité, du côté de l’incontournable Foire du Valais.
Après d’aussi joyeuses sudations et libations, parions que le père François abandonnera le célibat sans faire voeux de renoncer à son amour des chemins et des verrées partagées.