Après une journée dominicale consacrée au repos (forcé), passage de la première mousson hivernale sur Whistler oblige, nous avons repris notre exploration de la vallée principale, vers le bas cette fois, pour aller goûter à un autre monument local, Squamish. Au paradis des grimpeurs, il n’y a pas que les voies rocheuses et pitonnées qui sont reines. Certains trails d’anthologie comme « Legacy », « Full Nelson », « Fred » ou « Tinder », que cette petite perle lovée entre océan et montagne, recèle sous le couvert de ses forêts luxuriantes, sont aussi délicieux que bien tracés pour le bike.

L’équinoxe d’automne qui coïncide avec notre premier jour de soleil « brito-colombien ». Le symbole était fort et notre lundi « totally awesome ». A notre menu du jour, encore des ascensions intégralement single-trackeuses, mais plus accessibles que celles de Pimberton, et encore des descentes incroyables. Rapides, « flowy », joueuses et follement ludiques. Une nouvelle journée en selle pour du beau VTT, avant un grand barbecue pour marquer notre dernier jour dans Whistler Valley. Demain, au programme, transition vers les Chilcotin. Plus de pick-up que de bike, plus de routes que de trails, mais avec en point de mire la perspective de « rider » un nouveau spot mythique.

En BC, les jours se suivent, mais, au lieu de se ressembler, ils auraient plutôt tendance à se surpasser les uns les autres.