Alors que les week-ends qui nous séparent du fatidique 16 septembre, date de notre envol pour la Colombie Britannique, s’égrènent l’un après l’autre, la liste des sorties encore à faire semble ne jamais vouloir diminuer. Comment concilier autant d’envies avec si peu de temps (encore) disponible ? Simplement en faisant des choix. La « Durand » reste la « Durand » et tous les célèbres « pass » – Resti, Meid, Saflisch, Gebidum, Bistin – que nous n’aurons pas le temps de faire cette saison, seront toujours là en 2016, solidement enchâssés dans nos belles montagnes.

Donc, à notre menu, cette semaine encore, de savoureux sentiers valdotains, mais accompagnés, cette fois, de leurs non moins délicieux cousins valaisans du fond du val de Bagnes, pour une « Durand » toujours aussi délectable. Saison après saison, telle la jeune fille en fleurs qu’elle n’est plus vraiment, notre “Fenêtre” préférée minaude et allèche, jouant de ses charmes et de ses atouts pour attirer à elle de nouveaux admirateurs en mal de chemins, d’anciens amoureux transis mais néanmoins partants pour une aventure d’un jour, ou bien encore, ses habituels et fervents adeptes, toujours fidèles au rendez-vous de sa célébration annuelle.

Contrairement au célèbre proverbe, en voilà une qui a l’art de rassembler pour mieux régner.