La région de Cogne, porte d’entrée nord du parc national du Grand Paradis, est avant tout réputée pour ses possibilités d’excursions et d’alpinisme. Pourtant, au fil des années, un col local s’est taillé une réputation enviable dans le petit monde du VTT, le Passo Invergneux. Une appellation pas très engageante pour un itinéraire mythique, l’Invergneux c’est avant tout deux vallons, l’Urtier pour l’ascension et le Grauson pour la descente. Si ces deux compères partagent le même dénivelé, itinéraire en boucle oblige, ils partagent aussi, pratiquement le même kilométrage, une caractéristique rare pour un itinéraire VTT et qui donne accès à une phénoménale descente, d’abord fluide et joueuse, à travers pâturages, puis plus rocheuse et cassante, pour une plongée finale renouant avec les fondamentaux sud-alpins.

Avec ce radieux samedi d’un août qui en avait été plus qu’avare jusqu’ici, l’occasion était belle d’emmener nos amis de la Glâne fribourgeoise et leur vélos à grosses roues, partager ce gargantuesque festin valdotain que nos proches cousins conservent si précieusement au plus profond de leur belle vallée.