Coordonner une « Varner », classique parmi les classiques, avec le premier jour de l’été. Sur le papier, l’idée était séduisante, sur le terrain, le résultat, ou en tout cas son volet météo, un poil moins. En effet, ce n’est ni le petit crachin du matin, sur le Haut-Plateau urbanisé de Montana, ni les nuages bas restés accrochés aux Bernoises tout au long de la journée, ni même les quelques malheureux degrés au-dessus de zéro et le vent du nord décoiffant et glacial soufflant pendant notre pic nique sommital, qui nous auront donné le goût, l’odeur ou la sensation de l’été. Les pointilleux me diront que le solstice 2015 était fixé à 16 heures 37 minutes et 55 secondes, ce dimanche après midi, et que nous avons donc « seulement » passé les dernières heures du printemps à crapahuter sur les alpages de Varen. Soit, mais alors je leurs rétorquerai que je suis plutôt content que ce printemps particulièrement versatile ait finalement décidé d’émigrer dans l’hémisphère sud jusqu’en mars prochain.

Cela dit, cette ultime journée printanière (il faut le dire vite) a été plutôt réussie, en compagnie de nos désormais « dzodzets » préférés, qui, pas échaudés pour un vacherin par notre première rencontre sur les chemins du Vieux Pays, ont décidé de revenir tenter leur chance en deuxième semaine. Après leur avoir montré quelques échantillons de « wanderweg » de moyenne altitude, nous avons choisi de les emmener sur des cousins plus élevés, plus exigeants mais aussi plus gratifiants. Et à voir leurs mines réjouies à l’arrivée, y a des chances qu’on les revoie avant la fin de l’été, maintenant qu’ils ont goûté à « Mythique », le meilleurs site de rencontre des sentiers valaisans.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer