On le sait, avril est versatile. Jamais avare d’une saute d’humeur entraînant un retour d’hiver, jamais en reste, non plus, d’un excès d’optimisme, distillant un coup de chaud comme une pré-canicule avant l’heure, c’est le mois des grands écarts par excellence. Après un démarrage sous le signe de la neige et du froid, semaine « pascale » oblige, le millésime 2015 semble gentiment basculer vers ce qui devrait toujours être son qualificatif de prédilection, « printanier ». Dix jours de temps sec, d’abord frais, puis de plus en plus doux, ont permis à nos chemins préférés de s’assécher et à l’air de se radoucir. Le retour en selle est désormais tout naturel. Pourvu que ça dure !

Seconde escapade en terre de Finges, notre meilleure alliée du printemps, pour une nouvelle sortie de remise en jambes. Si le « cardio » est encore un peu hésitant, les jambes « tournent » déjà plutôt bien et les sensations, retour sur le sec oblige, retrouvent peu à peu leurs repères dans nos cervelets engourdis par le long hiver.

Welcome back on the bike(s) – même, ou surtout, s’ils ont beaucoup changé pendant la trêve hivernale -.