Après quelques incursions plus ou moins convaincantes, l’hiver 2015 semble s’être enfin décidé à venir planter son camp de base dans nos contrées. Des chutes de neige abondantes et répétitives, accompagnées de vent et suivies d’une période de froid glacial. Il n’en fallait finalement pas plus pour que Monsieur Hiver daigne s’installer. Même si ce sera sans les 14 impatients qui n’ont pas su, ou pas voulu, attendre les quelques jours nécessaires au manteau neigeux pour se stabiliser, la saison de ski de rando peut enfin prendre son rythme de croisière. La question n’est désormais plus de savoir si l’on pourra skier, mais juste savoir où le faire pour profiter des meilleures conditions.

Et pour bien à mettre à profit un manteau neigeux (momentanément) déroulé jusqu’à basse altitude, nous avons choisi d’aller skier du côté des attrayantes et panoramiques clairières de l’alpage du Larzay. Evidemment, sans recourir aux remontées mécaniques de Bruson, mais en démarrant du village de Commeire et en passant par le Six-Blanc pour avaler notre kilomètre de D+ hebdomadaire avant de nous lancer dans cette folle plongée sur Sembrancher.

Une grande et belle journée de ski, idéale pour une balade en bord de mer (de brouillard).