Encora, encora e encora !
Voyage retour ou pas, il était hors de question de renoncer à notre dimanche sur le bike. Changement de vallée, changement de versant, mais pas de changement de programme. Direction le Monte Gambarogno, au nord et à l’ombre du Tamaro, pour un dimanche matin en pente douce. Enfin, douce, il faut le dire vite. Certains tronçons menant d’Alpe di Neggia à Quartino valaient leur pesant de plongée en apnée et de liquide de frein en ébulition. Une descente, une fois encore, forestière, mais entrecoupée d’alpages et de clairières aussi insolites que panoramiques.

L’ubac du Tamaro ressemble à s’y méprendre à son adret, la vue sur Locarno et son lac Majeur en plus. C’est forestier, sec, escarpé et quadrillé de « sentieri » à flanc, ou, parfois, plus descendants. Un vrai petit paradis pour bikers curieux et épicuriens, surtout en sachant que tous ses itinéraires aboutissent inévitablement dans un village « équipé » d’un ou de plusieurs « grotto » avec terrasse. Compléter notre habituel menu du dimanche en selle avec du merlot et de la polenta gratinée rajoute une petite une touche latino-méditerrannéenne qu’en fins gourmets, nos palais ne sauraient renier.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer