Pas de remontées mécaniques au programme de notre première vértiable journée en terre tessinoise, mais une longue et belle ascension vers le Monte Bar. 800 mètres de D+ pour découvrir un panorama phénoménal, ce n’est pas cher payé, surtout dans l’agréable fraîcheur d’une fin de mois de mai qui se prend, cette année, pour un mauvais avril. Si le point de vue offert par le rempart nord de la cuvette luganaise est tout simplement exceptionnel, que dire du « single » qui en démarre pour faire le tour du Val Colla à flanc ? Prometteur, appétissant, dérisable ? Mieux que ça : « irrésistible ».

De la Cabane Monte Bar à celle de Pairolo, un « sentiero » d’exeption, accroché aux flancs du Moncucco, du Gazzirola, du Puntino del Cristo, du Monte Cucco, puis des Cime di Fojorina et dell’ Oress, vous emmène d’alpages en alpages, de cols en cols, de combes en crêtes, sans jamais vous accorder le moindre répit, sans jamais vous concéder la moindre facilité, ni vous priver de vues toutes plus spectaculaires les unes que les autres sur le méli-mélo de hameaux suspendus des deux côtés de la frontière helvético-italienne. « THE Single To Ride ! ». Surtout en sachant que cette interminable et superbe circuit à flanc, se termine par une descente « aux petits oignons » (rouges, évidemment), sur les villages de Sonvico, puis Tesserete.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer