Un bulletin météo pourri de chez pourri, tradition du week-end pascal oblige ,
« très nuageux avec des précipitations à partir du nord-ouest, principalement dans le Jura et les Préalpes. Précipitations plus éparses sur le Plateau et le Valais central. Limite des chutes de neige s’abaissant de 1500 à 1000 mètres d’ici la fin de la journée. Températures cet après-midi : 12 à 14 degrés. Isotherme du 0 degré vers 1700 mètres »
mais une envie de rouler chevillée au corps, nous ont incité à profiter du répit matinal annoncé pour enfourcher nos montures et aller célébrer le Vendredi Saint sur les chemins.

Au menu, une journée sans viande et sans soleil, mais pas sans « selle » ! Notre modeste Golgotha à nous à consisté à rouler sur le versant adret de la vallée du Rhône, à une altitude modérée et sur un chapelet de singles, souvent à flanc, mais ne dédaignant jamais de s’enfoncer dans la gorge, dès qu’une ouverture se présente. Les fidèles auront bien évidemment reconnu la scrupuleuse description de la Lötschberger-Südrampe, un itinéraire printanier béni de nos roues à crampons, pour peu qu’il soit un tantinet délaissé par les disciples de randonnées pédestres horizontales et poussiéreuses.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer