Aussi étonnant que celui puisse paraître, l’île de La Palma possède sa propre piste de bobsleigh. Si, si ! D’ailleurs les célèbres « Rasta Rockets » jamaïcains viennent régulièrement s’y entrainer pour peaufiner leur technique et améliorer leur pilotage. Profitant d’un créneau libre dans le planning surchargé de cette superbe infrastructure sportive, nous avons choisi d’y faire une petite descente, histoire d’appréhender son tracé tourmenté et nous familiariser avec son revêtement changeant. Bien à l’abri sous la canopée forestière, nous avons étudié l’un après l’autre chacun de ses virages, chacune de ses cassures de pente, chacun de ses changements d’appui. Nous avons également testé la meilleure façon d’aborder son tapis d’aiguilles de pin, sa terre molle ou dure et son revêtement le plus étonnant fait de milliers de petites billes d’argile solidifiées et instables comme des « papas arrugadas » éprises de liberté.

Démarrant sur le flanc du « Pico de las Nieves », nous avons littéralement plongé en apnée jusque dans l’océan atlantique, 2’000 mètres plus bas, près de Puntallana. Chronique d’une nouvelle journée étonnante, voire carrément détonante, intitulée « Jungle Ride In The Puntallana Bobsleigh Track ».

2 Réponses

  1. Daniel

    Jolie vos escapades ibériques, quel changement de décor par rapport au Valais.
    Simple question technique, utilisez-vous un grand angle ? La photo #2 semble le laisser croire.

    Daniel