Schwarzhorn est une dénomination particulièrement répandue dans la partie germanophone des Alpes. Le SwissMap en dénombre 20 principaux, mais c’est évidemment sans compter les sommets secondaires, non répertoriés dans son index. Celui qui nous intéressait en ce 3ème jour de 2013 se situe au-dessus du village de Jeizinen, en bordure du Loetschental, à peu près à la verticale de la gare ferroviaire de Goppenstein.

Une rando de toute beauté à travers une chapelet de moutonnements forestiers, puis cornichés et enfin pelés comme un crâne de bébé, qui nous fait avaler 1’000 « petits » mètres de dénivelé pour parvenir sur un sommet au nom particulièrement bien choisi. Côté météo, malgré une haute pression courageusement décidée à s’installer, le soleil a dû composer avec les rentrées nuageuses en provenance du nord, comme nous avons dû composer avec le fort vent qui les accompagnait.

PS. C’était une bonne idée de ne pas avoir choisi d’aller à la Fava aujourd’hui. Je pense que la traversée du village de Daillon aurait été probablement assez compliquée, voire impossible.