En panne de GPS papier, égarés sur l’alpe en compagnie de Vincent et François, en juin de l’an passé, nous avions juré de revenir sur les hauteurs d’Eischoll pour en découvrir ses nombreux chemins, en particulier ceux permettant de transiter vers le Mattertal, via Moosalp.

Chose promise, chose due. En ce mercredi caniculaire et férié en pays catholique, nous avons remis l’ouvrage sur le métier en ré escaladant les interminables pistes forestières jusqu’à l’alpage d’Unners Sänntum pour enfin accéder à la partie ouest de son réseau de « Wanderweg », manquée d’une intersection à peine, au printemps passé.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer