« Sympathique sortie mécanisée, sans D+, cherche bikers décidés à affronter ce triste juillet 2011 pour faire un bout de chemin ensemble.»
Si l’annonce était loin d’être inintéressante, sa programmation agendée à un vendredi, laissait finalement peu d’espoir de lui garantir un véritable succès populaire. Et bien, détrompez-vous. On aura rarement été aussi nombreux au rendez-vous du Châble pour cette boucle autour du plus célèbre « caillou » local, le Mont-Fort.

Du single pétillant et corsé, quelques bisses au caractère incommode ou à la nature plus conciliante, de la piste caillouteuse, deux ou trois tronçons aussi collants que boueux, de la caillasse, des lacets virevoltants, des marches bien cassantes, et, judicieusement répartis sur une fin de boucle retrouvant le soleil, quelques chalets accueillants, le menu de ce dernier jour semi-hivernal de l’été 2011, en délaissant le dénivelé positif, proposait un menu parfaitement adapté pour rouler en groupe, dans une ambiance festive et conviviale, voir carrément « vanneuse » pour qui avait la « malchance » d’être l’unique représentant du plat-pays si magnifiquement chanté par le grand Brel.

Une réponse

  1. Francois

    L’unique représentant du plat pays encaisse les vannes aussi bien que le houblon et la caillasse en bécane.
    Au plaisir de revenir rouler avec vous la saison prochaîne les helvètes!
    quid des choco”plops”?