– Varneralp / 2011 / 2ème.
– Clap.
– Silence sur le (Haut-)Plateau !
– Moteur, ça tourne !
Travelling arrière sur un coin de montagne familier. Les premiers rayons de soleil irradient déjà les vastes futaies de mélèzes. Entre quelques souches desséchées et un rocher à la forme hostile, un long ruban de terre s’ingénie à serpenter dans une prairie constellée de fleurs. Au loin, quelques couinements métalliques rompent le silence matinal. Deux ou trois crissements, le souffle bruyant d’un « athlète » en plein effort et déjà, un premier biker déboule dans le champ en tentant de gérer au mieux une trajectoire mise à mal par des cailloux épars et des racines vachardes.
– Coupez ! On la garde.
– Plan suivant.

– Euh… Monsieur le (gentil) réalisateur, le casting est certes différent à chaque épisode, mais ça commence quand même sérieusement à ressembler à un feuilleton « à rallonges » cette histoire d’alpage varenois et de bikes. Du coup on pourrait peut-être patienter jusqu’au mois prochain avant de mettre en boîte une Varneralp 2011-3, non ?