Commencez par préchauffer votre météo sur thermostat 6 (32°).
Prenez quelques authentiques « EN » élevés à mi-coteau : Jeizinen, Albinen.
Hâchez et incorporez quelques gousses d’« ALP » mûris sur les hauteurs : Niwenalp, Bachalp, Torrentalp.
Saupoudrez d’un ou deux zestes de « U » : Fäsilalpu, Oberu.
Rajoutez une noix de « A » : Tschärmilonga (ou à défaut de « ON », Chermignon) mélangée avec une pointe de « EL » : Guggerhubel.
Faites toaster quelques vieilles bâtisses pittoresques au soleil de Guttet, Wiler, Rotafen ou Grechmatte.
Liez soigneusement le tout à l’aide d’une belle rasade de « Wanderwege » poussiéreux, rectifiez l’assaisonnement en fonction des participants, couvrez et laissez mijoter pendant cinq bonnes heures.
Dressez à l’aide de quelques bikes « US Made » et servez avec un gros CamelBak d’eau tiède.

Un vrai festin VTT pour le dernier dimanche du mois de juin !

4 Réponses

  1. Francois

    Salut la Suisse,
    Sacré programme Wanderweg cette semaine à ce que je vois
    En grand amateur de qualificatifs douteux, je suis curieux de savoir ta signification “Du Wanderweg musardeur”?

  2. Steph

    Salut François,
    un Wanderweg musardeur, c’est un chemin fan du groupe Muse, comme son nom l’indique :-)

  3. Francois

    Oufti
    J’aurai du mal à ressortir ce qualificatif douteux en soirée mondaine (ou même affalé sur un zinc…)
    y’a plus qu’à définir les caractéristiques majeures d’un single fan de muse