Oberwalliser Wanderwege – Kapitel Nr. 4
Après une fréquentation printanière aussi éperdue qu’assidue, nous avons décidé de franchir une étape supplémentaire dans notre culte des sentiers haut-valaisans : l’adoption d’un biker (autrefois) autochtone pour nous servir de guide (ein bisschen), d’interprète (ein bisschen mehr) et de lièvre (often). Du coup, nous avons carrément quitté la vallée du Rhône pour nous aventurer dans le Vispertal, puis dans le Mattertal. Oui, je sais, dit comme ça, ça fout un peu la trouille, mais bien accompagnés, ça peut quelquefois aussi, bien se passer…

Partis pour jouer du K-way entre des brumes matinales collantes et des orages déjà annoncés pour l’après-midi, c’est finalement sous un soleil radieux et par des températures de plus en plus chaudes, que nous avons fait la découverte du chapelet de villages accrochés aux flancs de la rive droite (enfin gauche pour vous…) de la vallée de Viège, puis de la partie inférieure de celle menant à Zermatt. Dit comme ça, ça fait moins peur, non ?
Si nous n’avons évidemment pas été insensibles aux charmes des vieilles pierres et des madriers centenaires tannés par le soleil, ce sont surtout les magnifiques sentiers les reliant les uns aux autres, qui ont eu les faveurs de nos cœurs de vététistes amoureux de « singletracks ».

Une réponse

  1. Daniel

    Stéphane,
    A quelques jours près, vous auriez pu profiter du barbecue géant (incendie de Visp) ! Pas très bon pour les pneus, mais pratique pour les cervelas ;-)
    Daniel