Histoire de profiter du beau temps retrouvé et de tirer parti des récente chutes de neige de la semaine, nous avons choisi d’aller crapahuter du côté de la combe de Barasson, à quelques encablures du toujours très fréquenté hospice du Grand-St-Bernard. Si l’endroit n’offre pas forcément des conditions de ski exceptionnelles, en raison de sa déclivité généralement assez faible, il est réputé plutôt sûr, ce qui est toujours appréciable après une période de fort foehn suivi de plusieurs jours de mauvais temps.

Loin du ballet des hélicoptères du médiatique Xtreme du Bec-des-Rosses et à peine plus près de celui des secouristes engagés sur l’avalanche du Mont Flassin, nous avons profité du havre de paix offert par le vallon de Barasson pour passer un dimanche matin de pur bonheur, grâce à un tracé de montée résolument conciliant, une couche de neige poudreuse modeste mais drôlement appréciable par les temps qui courent et un soleil aussi matinal que vaillant.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer