Ferret !
C’est notamment un Cap du littoral atlantique, mais plus proche de nous, Ferret c’est des vals (ou vaux), un valaisan, l’autre valdotain, un hameau d’altitude (1’700 m), une Dranse, une Doire, un Mont, une Tête, une Fenêtre et deux Cols, un grand et un petit. Tous présentent intrinsèquement un attrait certain, mais pour le biker alpin, les trois derniers offrent évidemment un intérêt tout particulier. Si la Fenêtre est pour l’instant à l’état de projet, le Grand et le Petit Col Ferret étaient notre destination du jour.

Septembre persiste et signe. Encore une superbe journée d’arrière été à crapahuter de chemins en chemins. Du forestier, du caillouteux, du terreux, de l’herbeux, du roulant, du pentu, du plus accessible, de l’alpin, de l’aérien, du lisse, du bosselé, du creusé, du raviné, du défoncé, du montant, du descendant, du sinueux, du tortueux, du rocailleux, mais toujours du chemin. Belle et grande rando partagée sur les délicieux sentiers du haut Val Ferret.
Mon souhait ? Encore 5 ou 6 week-ends comme ça et après, 2.50 mètres de neige en une seule nuit…
Le plus drôle serait que ça arrive vraiment.

2 Réponses

  1. Anton

    Comme d’habitude un reportage soigné et magnifiquement illustré, bravo! Petit conseil d’un habitué des lieux : pour parvenir plus rapidement à la Fouly et la terrasse des Glaciers, prendre la directe par la Combe des Fonds! :-)

  2. Steph

    Merci pour le conseil, Anton. J’ai suffisamment de bikes dans mon garage pour t’en prêter un à l’occas’. Je me réjouis de te voir descendre la directe par la Combe des Fonds avec. :-)