Après deux week-ends consacrés à l’élevage d’escargots surgelés sur pied, ou sur lit de bave (c’est une spécialité printanière de plus en plus répandue dans les Alpes suite au pseudo réchauffement climatique), quel plaisir de pouvoir à nouveau bénéficier d’un week-end ensoleillé, chaud et enfin sec, pour nous consacrer à notre passion estivale : deux roues et des chemins. Plaisir décuplé par la première sortie « montagne » d’une saison qui a trop longtemps hésité entre hiver et … hiver. L’itinéraire Jeizinen-Albinen-Guttet-Gampel reste l’un des plus valorisant, avec son dénivelé modéré et ses kilomètres de singles tous plus appétissants les uns que les autres.

Chronique d’une première rando estivale à “Singletrackland”.
PS. Il y a une seule photo qui n’a pas été prise sur un single. Saurez-vous découvrir laquelle ? Attention, il faut souvent se méfier des blondes…