Rando de la rive droite en passe d’obtenir le titre de « classique » de l’hiver, la Fava devient, saison après saison, une sortie incontournable. Ni son dénivelé respectable (1’200 mètres de D+), ni sa qualité de neige souvent aléatoire ou transformée, ne parviennent réduire son attrait quasi magnétique. Randonneurs débutants ou skieurs confirmés, cette rando fait généralement l’unanimité autour d’elle et recueille chaque hiver une pleine corbeille d’éloges.

Il faut dire que côté atouts, cette rando à de quoi « causer ». D’abord, un tracé joueur, tout en méandres et en rondeurs, commençant à serpenter à travers des grappes de mazots et chalets, avant de s’élever par paliers à travers alpages et haut plateaux pommelés jusqu’aux 2’500 mètres d’un épaulement final, posé comme en équilibre précaire entre le coteau contheysan et le vertigineux cirque naturel de Derborence. Ensuite, un ensoleillement exceptionnel, particulièrement appréciable durant les mois « sombres » aux journées courtes du plein hiver. Et enfin, une vue panoramique absolument époustouflante sur une large partie des Alpes valaisannes, de sa Majesté le Cervin jusqu’aux confins du massif du Mont-Blanc.