6 ans après avoir découvert la sympathique famille « Ill » – Illgraben, Illhorn, Illpass, Illalp, Illsee – nous avons décidé de retourner lui rendre une petite visite de courtoisie pour faire la connaissance du petit dernier, Illbach, que nous n’avions pas encore eu la chance de rencontrer. Illbach est un sympathique petit torrent alpin aimant les apics et les gorges. Il prend naissance au pied du mur que son frère Illsee a fait installer pour augmenter le volume d’eau qu’il peut retenir, et son principal intérêt, dans la vie, est d’aller se jeter le plus rapidement possible, dans les bras de son oncle, le tapageur et irascible Illgraben, 1’500 mètres plus bas. Pour être francs, il faut avouer que se ne sont pas les charmes d’Illbach lui-même qui nous ont incité à rendre une nouvelle visite VTT à la famille « Ill », mais évidemment, les prometteurs attraits de son single-track parallèle.

La principale caractéristique de la famille « Ill » n’est pas son fils Benny, mais son lieu de résidence. Ces gens-là habitent si haut et si loin, qu’on a l’impression qu’il faudra plusieurs jours pour arriver jusque sur le pas de leur porte, l’Illpass. De 545 à 2’544 mètres exactement, si les 2 kilomètres ne sont tout juste pas franchis, le D+ a quand même de quoi forcer le respect, et les différentes manières de le vaincre, pédalage et portage, largement de quoi éreinter les mollets les plus aguerris. Mais une fois l’accès son royaume franchi, la famille « Ill » déroule pour vous, ses plus beaux joyaux. Impressionnants pics rocheux, singulier glacier suspendu, gras et vastes pâturages herbeux fourmillant de pierriers denses ou plus émiettés, chapelet de taches d’eau concourant pour le titre du plus beau turquoise, tout chez eux est fait pour ravir les yeux et l’esprit des amoureux de la nature les plus exigeants.

4 Réponses

  1. Balaise

    Marrant!
    J’ai fait un peu près le même parcours en 2005, avec le col sous la neige et j’ai une photo quasi identique à la 24 et la 25 :-) Si jamais, j’ai jamais pu le faire mais il y a une variante très intéressante en remontant de l’autre côté du barrage, sur le chemin que l’on voit sur la photo 18. J’ai pas les détails pour la suite du parcours, mais de ce que j’en sais ça vaut très largement le portage obligatoire pour s’y rendre.

  2. Steph

    Salut Blaise,
    Pour les détails du parcours suivant la remontée côté Est du barrage, tu peux jeter un coup d’oeil à ça :
    http://www.alpavista.ch/Alp09/2003/07/29/sublime-illsee/
    L’endroit s’apelle Meretschialp et c’était par là que nous avions passé lors de notre première visite à l’Illsee. C’est clairement l’itinéraire le mieux adapté pour le bike. Le chemin y est plus sympa et mieux entretenu et les paysages encore plus beaux que ceux de l’Illsee.

  3. Balaise

    Salut Steph,
    j’aurais du m’en douter que je n’allais pas t’apprendre grand chose :-) Et ta description du parcours correspond tout à fait à ce qu’on m’a dit.

  4. Steph

    Avec une technique au-dessus de la moyenne, un gros vélo et un démarrage de Chandolin, ou mieux du sommet du télésiège, l’option “direct sous le mur de l’Illsee” reste très attrayante. Par contre en partant de Sierre, avec des vélos XC/AM, l’option Meretschialp est nettement plus indiquée, malgré le portage final. Faut simplement avoir fait les deux pour le savoir, et ensuite, choisir le programme et le vélo qui y correspond.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer