La ponctualité, dit on, est la politesse des rois. L’arrivée d’une neige abondante et parfaitement synchronisée avec le changement d’heure, pouvait donc laisser penser que le début de l’hiver 08/09 serait royal. Déjà occupés à dépoussiérer nos skis de rando, nous avons trop vite oublié qu’en matière de météo, ce sont désormais les caprices qui sont rois, ou, en d’autres termes chiffrés, comment passer d’une température de 0 à 21° et d’une couche de neige fraîche de 30 à 0 centimètres en 48 heures chrono. La réponse est simple : un puissant régime de foehn, loin d’être inhabituel à cette saison, qui nous a convaincu, bon gré, mal gré, de laisser encore un peu de répit à nos lattes pour persévérer sur nos selles.

Le VTT en novembre, même avec un coup de pouce de notre chaud vent du sud, ça se pratique de préférence sur la rive adret de la vallée du Rhône. Le choix des sentiers de moyenne altitude y est suffisamment vaste pour varier les itinéraires et les dénivelés. Au menu de ce lendemain de Toussaint, donc, point de ski, mais du pain, du vin et … des chemins, en l’occurrence ceux virevoltant autour de la butte du Christ-Roi. A commencer par celui de l’ascension, à travers le splendide vignoble du vallon de la Lienne. Puis, ensuite, ceux qui courent le long des bisses de Clavaux et de Sillonine. Et enfin, après un secteur de bitume forcément toujours trop long, celui qui dévale « en directissime » du sommet de notre « Corcovado » local sur St-Leonard.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer