Voilà un « pass » qui n’avait pas revu nos roues cramponnées depuis août 2003. Cinq longues années sans repasser (assez logique finalement pour un « pass ») ces magnifiques 2’790 mètres reliant le val d’Anniviers à celui de Turtmann.
A qui la faute ?
A l’abondance de spots VTT qu’offre le Vieux-Pays, à l’organisation un peu « lourde » nécessaire pour gérer cet itinéraire peu accessible, ou tout simplement à notre manque de mémoire. Encerclée par les orages, notre dernière escapade sur les hauteurs du Meidpass s’était déroulée dans l’urgence, avec un épisode limite débandade sur la fin. Le choix des single-tracks s’en était trouvé bâclé, la beauté des paysages négligée et l’intérêt de ce parcours hors normes, vite oublié.

Oubli aujourd’hui réparé de manière fort probante, grâce évidemment à cette météo d’octobre tout bonnement incroyable, à ces singles d’ascension entre Tignousa et le Meidpass absolument géniaux, à cette descente sur le Meidsee puis le village d’été de Gruben, cassante mais lovée au cœur d’une région à la beauté sauvage étonnante, à ce chemin de retour vers Unterems qui mériterait à lui seul une sortie dédiée et, finalement, à ce toboggan hallucinant plongeant vers Agarn et la vallée du Rhône, parfaitement digne des meilleurs grands huit des parcs d’attractions pour décérébrés.

Encore un lumineux dimanche d’octobre…. qui nous change de ses lundis noirs…