Envisagée comme une « cht’ite » balade de stretching défatiguant entre deux grosses journées pédestres et vttistes, notre escapade sur l’abrupt versant nord de la Pierre Avoi s’est rapidement transformée en véritable pensum. Accablés par la forte chaleur, notre musculature fatiguée a logiquement donné quelques signes d’échauffement sur la longue ascension vers la Croix de Cœur, avant qu’un choix d’itinéraire hasardeux et peu praticable n’achève de mettre à plat nos batteries mal rechargées. Heureusement la longue descente, entre pistes forestières et single-tracks roulants, le long de l’arête boisée menant des Blisiers, vers le Col du Lein, le Col du Tronc, puis le Col des Planches nous a permis de récupérer un peu d’énergie avant d’attaquer le vertigineux plongeon final vers Martigny par le superbe mais localement délicat chemin du Cimetière le bien nommé.

Conséquence de l’ampleur débordante de ce projet de remise en forme, l’invitation à la grillade de milieu d’après-midi s’est transformée en raclette de début de soirée avec final à la lampe frontale en compagnie des courageux convives ayant survécu à l’éprouvant cocktail « agapes abondantes / chaleur accablante » de ce long dimanche de bike & victuailles.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer