On a rajouté un « Z » final au nom du premier pour le franciser, alors que l’appellation du second a conservé sa terminaison en « A », en digne héritier du patois valaisan. Le premier culmine à 1’528 mètres et quelques centimètres de bitume, le second à 2’547 mètres et quelques (déci)mètres de neige. Le premier est situé sur un axe routier international, dans les contreforts orientaux du massif du Mont-Blanc, le second sur un versant abrupt et rocailleux des Alpes Vaudoises, dans le massif du Muveran. Le large ruban bitumineux du premier voit chaque été de nombreux et courageux cyclistes désirant relier Martigny à Chamonix dans les effluves des gaz d’échappement, souffrir mille maux pour vaincre ses copieux pourcentages routiers. L’étroit sentier du second aperçoit de temps en temps quelques rares randonneurs méritants, crapahuter sur son tracé tortueux pour rejoindre la Cabane Rambert ou Ovronnaz, à partir de la superbe cuvette naturelle de Derborence.

Forclaz & Forcla.
Les deux sont des cols, mais l’un présente quelque intérêt pour le VTT.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer