« La Varneralp » est maintenant devenu tellement familière et attendue qu’on en fixe désormais la date presque comme celle d’un jour férié du calendrier. Formidable hymne aux Alpes, au VTT, aux single-tracks et aux potes, cette rando est en passe d’obtenir le titre envié de classique des classiques. « La Varneralp » , ce n’est bientôt plus le nom d’une rando, mais carrément un nom commun choisi pour définir un parcours VTT exceptionnel dans un cadre majestueux.

On peut dire beaucoup de choses sur la météo « pourrie » du printemps-été 2007, mais il faut au moins lui reconnaître sa surprenante clémence en ce qui concerne les week-ends. Les perturbations chargées d’humidité défilent semaines après semaines, instaurant pratiquement un régime de moussons sur une partie de l’Europe, mais comme dans une gigantesque synchronisation à l’échelle du continent, elles nous épargnent quasi systématiquement lors des fins de semaine. Du beau temps, des températures douces et un vent rafraîchissant, parfait pour la pratique d’une activité de plein air, des chemins pédestres en pagaille et pratiquement roulables dans leur intégrité, un cadre naturel grandiose et préservé, agrémenté de panoramas magistraux, des amis fidèles, joyeux et toujours partants pour une séance de crapahutage, tous les ingrédients étaient une fois encore réunis pour faire de notre pèlerinage annuel sur les hauteurs de Varneralp, un formidable millésime.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer