Tempête de ciel bleu et déluge de soleil. Si certaines expressions caractéristiques de ce début d’été 2007 sont maintenant bien ancrées dans les esprits, la météo a finalement daigner apporter un correctif appréciable pour ce week-end de fête nationale sarkolandaise, en nous accordant un splendide intermède de beau temps. Bien épaulées par le souffle puissant et sec du foehn sur le Valais, les températures en ont profité pour prendre l’ascenseur. 20 degrés gagnés en à peine 24 heures, pour sa cuvée 2007, dame météo n’est visiblement pas avare de caprices.

Avec la confirmation des premières journées entières de beau temps assuré, les randos d’envergure retrouvent enfin leurs places dans notre agenda dominical. Et d’envergure, l’itinéraire qui consiste à entrer dans le Loetschental par le Restipass, n’en manque assurément pas : un kilométrage conséquent, un dénivelé copieux, des chemins pédestres omniprésents et surtout, un cadre naturel absolument grandiose.

Si le menu paraissait particulièrement alléchant, c’est néanmoins non sans une petite pensée pour les familles touchées par le récent accident mortel des recrues de l’armée suisse à la Jungfrau, et en particulier pour notre ami et habituel équipier, Christian, que nous avons embarqué dans le téléphérique menant de Gampel à Jeizinen, pour entreprendre cette phénoménale boucle autour du Faldumrothorn.

Une réponse

  1. PA

    Yo,

    Plus qu’un album de photos, véritable Madeleine de Proust, Alpavista est un stimulus du sentiment de bonheur, un recueil d’émotions, un reminder de moments forts …

    Car une nouvelle fois, le temps passe et les souvenirs restent : ces montagnes si hautes, ce ciel si bleu, ces chemins si parfaits et toujours cet accueil valaisan dont on ne se lasse jamais …

    A bientôt pour un nouveau raid au paradis, les amis …

    @+

    PA