Le chemin direct permettant de rejoindre la vallée du Trient à partir du val d’Illiez, sans passer par la plaine du Rhône, comporte deux barrières topographiques principales, l’imposant massif des Dents-du-Midi et la chaîne montagneuse reliant les Dents-Blanches au Luisin en passant par le Mont-Ruan et la Tour Sallière. L’itinéraire “naturel” slalome donc entre ces deux massifs, en suivant le vallon de Van , le cirque de Salanfe et la combe de Susanfe. Pourtant naturel ne signifie pas toujours dénué de difficultés, surtout au sens alpin du terme. Si techniquement le parcours ne comporte pas d’obstacle véritablement insurmontable, physiquement il impose toutefois l’ascension du Pas d’Encel et du Col de Susanfe.


D’Illiez à Trient, en parlant de vallées, de la Vièze au Trient, en parlant de rivières, de Champéry à Salvan, en parlant de localités et de l’AOMC (Aigle-Ollon-Monthey-Champéry) au MC (Martigny-Châtelard), en parlant de voies ferrées. Et c’est bien cette dernière définition qu’il faut évoquer, puisque, hormis nos pieds, les seuls moyens de transport utilisés pour accomplir cette randonnée, ont été ferroviaires. Itinéraire naturel alpin ou histoire d’une journée entière à marcher.