Il est une tradition séculaire, certain disent millénaire, qui subsistait encore il y a peu en Haut-Valais.

D’inspiration panthéiste, mixée de catholicisme, elle prend racine dans l’inconscient des habitants de ce pays monatgneux. Ainsi, depuis que le monde est monde et que les hommes en cultivent la terre, les habitants de la plaine du Rhône remerciaient tous les ans la nature, lui faisant allégeance par un geste d’humilité. Ainsi, chaque année, symboliquement, le premier dimanche du plus beau mois de l’année, 4 preux de la région se voyaient au défi de parvenir au sommet du Varneralp, la montagne surplombant Varen et d’y sacrifier le plus brave d’entre eux …


Le respect des traditions est fort démodé et depuis quelques décennies, les mœurs ont bien changé. Certes, à la veillée, encore de nos jours, les vieux villageois valaisans discutent encore entre eux des derniers Preux du Varneralp. Mais qui voudraient encore défier mano à mano cette montagne, en ces temps mécanisés ? Qui souhaiterait affronter ses pentes abruptes, ses neiges traîtresses et ses roches glissants sans autre récompense que la seule allégeance ?
4 VTTistes au cœur pur et aux jambes dures, 4 preux pédaleux, ont relevé ce défi insensé …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer