Ca aurait pu être une mini-WebTT. Ca aurait aussi pu être une AlpBike. Finalement cette journée du 16 juin 2002 a vu l’émergence d’un troisième concept, hybride, une sorte de cocktail des deux premiers. Appelons-le : AlpTT. (Je signale amicalement aux visiteurs qui ont l’impression d’être revenu à l’époque de charabia.ch, qu’il existe sur ce site, un lexique destiné à éclaircir le sens d’un mot ou d’une expression qui leur serait inconnue ;o))
Organisée dans la plus totale improvisation, cette sortie VTT a finalement réuni des participants provenant d’horizons très différents : des Ngistiens, des Alpavistiens, des VFL (VirtualFamilyLess), mais aussi des locaux, des moins locaux, des inter-continentaux et même carrément une poignée d’extra-terrestres avides d’espace et de sensations, venues d’une galaxie dans laquelle les mains n’ont que trois doigts, d’où le terme utilisé précédemment de “poignée”.


Le pire dans cette incroyable aventure est que la mayonnaise a pris toute seule, au bout de 8 secondes : une poignée de main, un sourire, deux répliques, un clin d’œil. La suite de la journée a oscillé alternativement entre une atmosphère pétillante comme du Champagne et une ambiance doucement acidulée comme du Fendant. Vannes en vrac, chambrage en règle, pourrissage réciproque et plaisanteries douteuses, le neurone survivant de chacun des participants en a eu pour son argent. Malgré toute cette profusion de déconne, nous avons quand même réussi à faire un peu de VTT….. de Mountain Bike, pardon. Et plutôt bien, en plus : 7 petits tours de cadran dans la canicule étouffante, tantôt sur, tantôt sous nos spads. De 500 à 2500 mètres, d’abord dans l’habitacle moite d’un camion pourri dont des émigrés mexicains n’auraient pas voulu pour entrer illégalement aux States, puis sur piste poussiéreuse, aride et longue comme une journée sans rire, et enfin par des singles aériens et coopératifs dans un premier temps, désobligeants et raides comme la dernière plaisanterie de JP ensuite, et finalement carrément accueillants et appétissants comme …. non je ne voudrais pas interférer dans vos phantasmes les moins avouables. Cet alléchant menu a évidemment été entrecoupé de nombreuses séances de remise en forme pour papilles gustatives en mal de sensations.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer