En cette période de Foire du Valais, un petit cocktail de fin de saison, ça vous dit ?

La recette est ultra-simple.

Prenez une grosse ration de proximité.
Rajoutez 2 ou 3 mesures d’inédit, un zeste d’interdit, un soupçon d’abnégation, quelques gouttes de sueur et une pinçée de courage.
Mettez le tout dans un shaker, ou sur un chemin mythique, si vous en avez sur le pas de la porte, rallongez avec de la glace pilée ou avec quelques glaçons récemment livrés par Dame Nature.
Ensuite, il ne reste plus qu’à secouer énergiquement.

Si vous avez suivi cette recette à la lettre, vous obtenez un magnifique cocktail baptisé « Greniers ».
Petit conseil pour nos amis belges, évitez « d’affoner » plusieurs « Greniers » d’affilé. Ses effets peuvent être extrêmement surprenants.
Dégustez-le(s) plutôt avec modération, ou d’autres amis que vous n’aimez de toute façon plus.

Santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.