Passer du sauvage et isolé Ginals au réputé et fréquenté Visptal/Mattertal, c’est un peu comme ouvrir ses fenêtres un soir de victoire portugaise au Mundial. C’est passer sans transition de la quiétude, à l’agitation, de la sérénité à l’effervescence. Mais passer du grandiose et solitaire Bietschhorn aux majestueux massifs des Mischabel et du Weissmies, c’est, à la fois, une bonne claque pour les yeux et une sacrée remise en place de l’ego.

Un seul col vraiment « bikable » permet de faire cette somptueuse transition, celui de Moosalp. Sur fréquenté, car unanimement reconnu pour ses panoramas d’exception, il n’incite pas à l’arrêt. En tout cas, pas au nôtre.
Pas grave ! Les deux chemins qui sont sensés enchanter nos roues à crampons, sont précisément situés de part et d’autre de cet épaulement unique.

Revoir Embd, une fois encore, et en être transporté (à bicyclette de préférence).

2 Réponses

  1. Pitteloud J.L.

    Vos images sont vraiment toujours superbes… et je connais quelques passages.. Merci !

  2. Amélie

    Merci Alpavista ! Toujours des itinéraires incroyables ! Journée grandiose!
    Enchaînement idéal :montée progressive, passage technique, passage roulant pour la récup et pour apprécier la nature et à nouveau un peu technique puis roulant !
    Par chance les nuages du matin ont effrayé les marcheurs donc seuls au monde sur ces sentiers magiques !