«Der Weg ist das Ziel »
Quelles que soient les raisons d’aimer la selle, la sueur, la poussière, les cailloux, et la façon de les mettre bout à bout, l’important n’est jamais le but, mais le chemin. Surtout quand il est partagé.
Et du chemin on en a fait plus que de raison en ce splendide vendredi venté et assisté. Comme des perles qu’on enfile, on a additionné les belles sentes et les divins chemins pour tracer une splendide arabesque entre le toujours appréciable village perché de Jeizinen et Tschärmilonga, à l’autre extrémité de l’un des plus « bikable » coteau de la rive droite.

Fäsilalpu-Niwenalp. Niwenalp-Bachalp. Bachalp-Oberu. Oberu-Guggerhubel. Guggerhubel-Tschärmilonga. Tschärmilonga-Guttet. Guttet-Brentschen. Brentschen-Ergisch. Ergisch-Erschmatt. Erschmatt-Bratsch. Bratsch-Metje Hus. Metje Hus-Niedergampel.
12 chemins et un plaisir commun : rouler, rouler et encore rouler.

Peu importe d’où l’on vient, quand on sait où l’on va !