Retrouver racines, cailloux et terre humide au cœur de l’hiver n’est pas la plus désagréable des conséquences du pourtant bien mal nommé « Global Warning ». Si ces ingrédients n’entrent, si possible, pas dans la recette d’une journée de ski de rando réussie, ils sont, en revanche, particulièrement appropriés pour donner au coteau désormais dégarni une petite note épicée et boisée, fugace émanation d’un printemps provisoire avant l’heure. Les caprices de Dame Météo étant désormais ce qu’ils sont, une composante de plus en plus incontournable avec laquelle il vaut mieux apprendre à vivre, autant les mettre à profit pour varier passions et activités de plein air.

Alors, avant que ce mythique hiver 2017/2018 n’en rajoute une couche pour définitivement figurer dans les annales, mettons-nous vite un petit chemin, ou deux, sous le crampon, histoire de baptiser le petit dernier et de lui donner un avant-goût de ce que sera probablement sa vie de deux-roues, loin de son humide et froide Angleterre natale.

Welcome In The Swiss Alps, Mint Stage ! I wish you as many singletracks as possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.