– En quatre voyelles, deux consonnes et un chiffre, je voudrais une sortie VTT sympa et proche de la plus belle vallée du monde.
– Vous séchez ?
– C’est pourtant simple.

Vous prenez un « A », un « O », un « U » et un « Y ». Vous rajoutez un « D » et un « M » pour donner un peu de consistance au mélange et vous secouez énergiquement en comptant jusqu’à « 7 ».

Si vous maitrisez un minimum l’art du cocktail, vous devriez obtenir un délicieux « Moay-Duay-7-7-2017 ».

Bon, on peut éventuellement discuter sur la véracité relative de l’affirmation « la plus belle vallée du monde », mais par contre, pour le chemin qui plonge depuis le sommet de la Pasay, d’abord vers l’alpage, puis à travers la forêt judicieusement prénommées « les Crêtes », avant de vous prononcer « contre », allez le rouler au moins une fois dans votre « pauv’ » vie de biker. Je suis prêt à parier, qu’une fois installé devant votre « blonde » bien fraîche, sur la terrasse du Catogne, à la Duay, après 1’500 mètres de dénivelé négatif, vous ne vous souviendrez même plus comment s’écrit cette horrible préposition française pleine de consonnes âpres et gutturales.