« De l’autre côté de la montagne » !

Alpins dans l’âme, voilà une idée qui nous parle forcément plus qu’à d’autres. De la Sierra de Bernia, nous ne connaissions que le versant « poniente », les « Altea Hills » russophones et la crête sommitale dentelée. Alors, quand Josélito, notre GO préféré, nous a proposé d’aller « rider » dans le Vall de Xaló, côté « levante » de la Bernia, il n’a pas eu à beaucoup insister pour nous convaincre de le suivre, ou plutôt d’essayer de suivre, Gonsalo « la fusée », notre guide toujours souriant sur ses rocailleux « senderos » préférés.

En prenant de la hauteur, on gagne évidemment en appréciable fraîcheur, mais aussi en grandeur. Le panorama s’élargit, la vision s’ouvre, l’esprit aussi. La Solana, Maserof y les Terrases, trois petits bijoux de chemins, démarrant des hauteurs de la Sierra de Bernia et plongeant à la sauce « rocky » vers la « marina » de Calpe, pardon Calp, j’oublie que nous sommes toujours en terres valenciennes, ou en version plus « flowy », côté nord, vers la viticole vallée de Xaló.
Un menu aux saveurs aigres douces, selon les sections ou le versant, mais des mets tous plus délectables les uns que les autres pour qui est adepte du chant de la roue libre en mode coup de guidon majeur.