En marge de l’hexagone, au plus loin de la charmante Helvétie et aux portes de l’Espagne, fier de ses couleurs, de son histoire et de ses Hommes, se trouve le Pays-Basque. Joyau naturel préservé des assauts du béton, du bitume et des bars à touristes, bien qu’à quelques kms de l’océan et des fameuses vagues biarrotes, la montagne basque offre un prodigieux terrain de jeu pour tout vététiste motivé. Entre Bayonne et Saint-Jean Pied de Port, le charmant et authentique village de Bidarray se porte candidat comme base de départ à notre parcours du jour …


La boucle de cette première rando « valonnée » de l’année doit nous mener jusqu’à un chemin de crêtes, via deux cols et quelques traversées « exposées ». A mi chemin entre océan et sommets encore enneigés de la chaîne pyrénéenne, le tracé offre de belles grimpettes et une belle variété de toboggans positifs : rampes bitumées, chemins agricoles, puis rampes basques et coup de cul torrides au milieu des cailloux et des rochers.
Récit de ce joli, mais grisonnant, dimanche d’avril entre Pottoks et Cayolars au cœur de l’Euskadi …

Une réponse

  1. Eric

    j’habite les Pyrénées Atlantiques mais je ne connais pas trop le Pays Basque pour la pratique du VTT. Peux-tu me donner un petit compte rendu de votre itinéraire sur Bidarray (nom de cols, village, dénivelé, km …) qui a l’air vraiment sympa avec de bons petits singles apparemment.
    En te remerciant, à trés vite
    Eric